Marianne Guillou

gravure, installation

Marianne Guillou

Marianne Guillou est née en 1968. Elle rejoint l’école des Beaux-Arts de Rennes en 1986, dont elle ressort diplômée de peinture et sculpture. Son matériau de prédilection est alors la pierre. Elle transite par les carrières de Ploumanach’ où elle se spécialise dans la taille directe du granite rose sous la direction de Pierre Szekely et Masakuni Kitagawa.

En 1992 elle est lauréate du grand prix de sculpture sur pierre de Sardaigne « Fare arte en Sardegna ». Depuis 1996 Marianne Guillou dirige un atelier de création à Paris, et enchaîne les expositions collectives et personnelles.

 

Mes installations s’ancrent dans l’actualité et traitent des rapports entre la nature et la culture. Conçus sous forme participative pour des lieux spécifiques dans un temps éphémère, ils me permettent d’improviser sur un autre registre que celui du travail en atelier.

Mes matériaux de prédilection sont la céramique, le plâtre et la cire parfois la pierre, le bronze, l’argile, le bois.

“Pas sans toi ma reine” ou comment melliférer ensemble. Installation itinérante de pensées gravées pour un essaim d’abeilles.

Enfant nous faisions des vœux en cueillant des pissenlits. Nous portions la fleur montée en graine près de la bouche, murmurions un vœu, soufflions fort pour envoyer nos espoirs vers le ciel.

Tout comme ce jeu, mon projet “Pas sans toi ma reine”, est imaginé sous une forme participative : une pollinisation artistique avec et pour le public. Un essaimage de pensées préoccupantes et préoccupées par la disparition des abeilles et les conséquences annoncées par l’effondrement de la biodiversité. Il n’y a pas d’essaim sans reine, pas de gravure sans papier, pas de papier sans arbres, pas d’arbres sans biodiversité et sans insectes pollinisateurs. L’abeille est la sentinelle de cette boucle vertueuse.