Épisode #25 de notre série des artistes confinés. Les artistes que vous verrez ici n’ont jamais exposé à la Biennale : Christine Guinard, Romina Santucci, Valérie Auriel, Françoise Blondel,

Durant le confinement…

Les artistes continuent leur travail et pensent à l’avenir. Parfois sans atelier ou sans matériel. Dans l’immédiat ils n’ont aucune possibilité d’exposer. Il faut absolument qu’ils restent visibles et que leur travail circule partout sur les réseaux. En cette période période de confinement, nous servirons de relais pour tous.

pourquoi faisons-nous cela ?

Chaque épisode présente 5 ou 6 artistes, certains ont participé à la Biennale, d’autres nous suivent de près.

Artistes participants

1 – Christine Guinard

Artiste confinée invitée sur ces pages du site

tous les vidéo-poèmes

Cette série de vidéo-poèmes a surgi presque intégralement du confinement – le premier date de la veille de mon retour de résidence parce que les frontières allaient fermer.

Pour des raisons matérielles sans doute et de l’enfermement relatif, je me suis tournée vers la captation, les images d’archive que j’avais prises aussi, et l’envie de les faire travailler par mes poèmes ou réciproquement.

J’écris de la poésie : les mots venaient à manquer et le besoin de dire les mots accompagnés d’image, de son, de matière, de l’espace et du temps – faisait ressurgir la fraîcheur de créer.

2 – Romina Santucci

Artiste confinée invitée sur ces pages du site

rominasantucci.com

Trois œuvres réalisées pendant le confinement : un dessin ( Montsouris en hiver ) à partir d’une de mes dernières photos du Parc Montsouris avant sa fermeture et deux tableaux ( sans titre – Printemps confiné 1 et 2 ) inspirés du printemps paisible et silencieux de ma marche quotidienne entre Gentilly et Arcueil.

En ces temps de confinement :

  • Ce que j’ai envie de faire ?
  • Nature et voyage

3 – Valérie Auriel

Artiste confinée invitée sur ces pages du site

AurielArt.com

Dans cette série débutée en 2019, je m’inspire de l’univers végétal des gravures de Gustave Doré. Cet artiste a en effet marqué mon enfance. Les forêts qu’il avait imaginées pour les Contes de Perrault me fascinaient. Elles étaient magnifiques, magiques et effrayantes.

Je me suis plongée dans les différentes créations du maître. Je les réinterprète en couleurs et en collage, pour mieux les rêver… L’absence des personnages

En ces temps de confinement :

  • Qu’est-ce que j’ai envie de lire en ce moment ?
  • Vers la beauté de David Foenkinos
  • Qu’est ce que j’ai envie d’écouter ?
  • La musique des oiseaux dans mon jardin
  • Un film ? J’ai envie de voir/revoir : ?
  • The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson
  • Ce que j’ai envie de faire ?
  • retrouver la vie culturelle d’avant le confinement, voir des expos, aller au ciné, retrouver mon atelier partagé….

4 – Françoise Blondel

Artiste confinée invitée sur ces pages du site

blondel1.fr

Mes toiles se veulent des évocations de la nature. Je ne désire pas décrire mais écrire le végétal, le ciel, l’eau et la terre. Je recherche pour chacune de mes toiles une belle architecture, j’utilise la puissance des couleurs et le mouvement des lignes.

En ces temps de confinement :

  • Qu’est-ce que j’ai envie de lire en ce moment ?
  • L’art de la joie de Goliarda Sapienza
  • Qu’est ce que j’ai envie d’écouter ?
  • Contre-temps de Flavien Berger
  • Un film ? J’ai envie de voir/revoir : ?
  • La série Le bureau des légendes
  • Ce que j’ai envie de faire ?
  • nager