Épisode 4 de notre série des artistes confinés au temps du coronavirus. Tanya Luchinkina, Emmanuel Monziès, Françoise Morel, Silvia Velásquez, Muriel Monserisier, Collectif 1001.

Le confinement

Ces artistes n’ont pas exposé à la Biennale, nous sommes toutefois persuadés que que nôtre rôle en cette période de confinement total, est de servir de relais pour tous.

pourquoi faisons-nous cela ?

Chaque épisode présente 5 ou 6 artistes, certains ont participé à la Biennale, d’autres nous suivent de près.

Artistes participants

1 – Tanya Luchinkina

Artiste confinée invitée sur ces pages du site

tanial.art

Mon travail se base sur les œuvres des peintres anciens. Chaque œuvre se dévelloppe dans l’espace -temps.

  • Qu’est-ce que j’ai envie de lire en ce moment ?
  • Livres sur les oeuvres de Guido Cagnacci. Spellbound c’est un livre sur les oeuvres de Fatima Ronquillo. Livre sur l’art contemporain Requins, caniches et autres mystificateurs de Fredet Jean-Gabriel
  • Un film ? J’ai envie de voir/revoir :
  • Film polonais Manuscrit trouvé à Saragosse de Wojciech Has

2 – Emmanuel Monziès

Artiste confiné invité sur ces pages du site

monzies.fr

Des corps aux plantes, c’est tout le vivant qu’Emmanuel Monziès transpose sur papier ou sur toile avec une prédilection pour l’estampe en monotype.
« Code » est une nouvelle série qui explore la re-composition de monotypes par un assemblage d’empreintes végétales devenues abstraction. Il a probablement une solution à chaque composition, à chacun de trouver la sienne.

En ces temps de confinement :

  • Qu’est-ce que j’ai envie de lire en ce moment ?
  • A la recherche du temps perdu
  • Qu’est ce que j’ai envie d’écouter ?
  • Pièces de théorbe de Robert de Visée
  • Un film ? J’ai envie de voir/revoir :
  • Pause cinéma et télévision, ce sera lecture pour quelques temps…
  • Ce que j’ai envie de faire ?
  • Un grand espace apaisé

3 – Françoise Morel

Artiste confinée invitée sur ces pages du site

wixsite.com

Instagram

Françoise Morel – Journal de confinement – Les petits riens – Mars, avril, … 2020 !

Le confinement m’a cueillie alors que je développais un projet autour de la nature morte. Impossible de continuer sans atelier sans terre et sans outil… les vanités attendront… ! Un rapide inventaire et je me suis retrouvée en possession d’exactement 1800 g d’argile recyclée, et que quelques «outils» : une lime à ongle, quelques cure-dents et piques à brochette, un double décimètre, une spatule, une mini planche à découper…!

Cette période ou nos vies quotidiennes sont chamboulées va fatalement interroger notre rapport aux objets domestiques. C’est autour de ce rapport que je vais travailler, un peu dans l’esprit des rhopographies antiques, en réalisant une sorte de « journal » de confinement : un jour = un objet.!
Les règles du jeux se sont imposées d’elles-même :!
Si cette période dure 60 jours (estimation personnelle) , sachant que je possède 1800 gr de terre, je dispose exactement de 30 grammes par jour… après on verra (savon, bougie…?).!
Et c’est parti, avec un beaucoup de plaisir dans la réalisation de cette série de mini-pièces, créées au creux de la main et sur un coin de table…!

Z.A.D. – Les Kit – Cabanes – 2019 – 20 (dernière image)

Il est question ici d’espaces à créer, rêver, fabriquer, investir… pour se mettre en retrait, s’abriter, se ressourcer, se confiner … Ces tout petits lieux ne sont pas clos, ils permettent juste une mise à distance, ils sont conçus pour prendre (plus ou moins) de hauteur et incitent à la contemplation.

Les cabanes s’improvisent en réunissant des éléments disparates (récupérés, recyclés, fabriqués pour évoquer la nature…). Les construire relève d’un plaisir enfantin, même si la recherche des équilibres et l’assemblage des pièces a été par moment assez complexes… (les assemblages par l’émail sont plutôt périlleux). Elles sont fragiles et en équilibre instable, parfois elles s’effondrent…
Ces petites constructions parlent de rêveries, d’intimité, d’intériorité… et de notre relation au monde et à l’espace.
La série comporte pour l’instant 8 pièces, seules 7 sont sur les photographies, la huitième est confinée ailleurs…

En ces temps de confinement :

  • Qu’est-ce que j’ai envie de lire en ce moment ?
  • L’arbre monde – Richard Powers
  • Qu’est ce que j’ai envie d’écouter ?
  • Léonard Cohen en boucle
  • Un film ? J’ai envie de voir/revoir :
  • Les Soprano (jamais eu le temps)
  • Ce que j’ai envie de faire ?
  • Retrouver la terre et l’atelier

4 – Silvia Velázquez

Artiste confinée invitée sur ces pages du site

silviavelazquez.com

 Silvia Velázquez est une artiste franco-uruguayenne. Née en 1980 en Uruguay, elle vit et travaille à Lausanne, Suisse.

Elle explore divers champs et techniques avec un intérêt particulier pour le dessin et les pièces multiples. À travers d’œuvres aux compositions géométriques, mêlant abstraction et figuration, Silvia traite des sujets liés à l’intime et à la mémoire. De même, elle aime questionner le public au sujet du concept d’œuvre d’art original et unique qu’on a tendance à sacraliser.

Confinée dans l’appartement familial, l’artiste continue de travailler sur La peur. Dans cette série de dessins, Silvia cherche à nous questionner à propos de quelles sont les craintes de notre société moderne. Dans des pays comme la Suisse où le niveau de vie est plus élevé qu’ailleurs, quelles sont les préoccupations de ses individus ? Et quelles sont les peurs des communautés ailleurs ?

Une de pièces de cette série, réalisée le 6 janvier, parlait déjà de la peur à l’isolement et c’est elle qui sert d’inspiration pour les petits formats (A5) sur papier gris dont Silvia, depuis le 22 mars, en produit un quotidiennement. Ils différent des travaux que l’artiste réalise d’habitude, des lignes irrégulières et de cubes imparfaits ainsi qu’un format plus petit pour montrer un manque de temps, d’espace de travail et un sentiment d’impuissance, mais aussi d’adaptation et de résilience.
Et

En ces temps de confinement :

  • Qu’est-ce que j’ai envie de lire en ce moment ?
  • Vasarely, une saga dans le siècle
  • Qu’est ce que j’ai envie d’écouter ?
  • Un peu de tout des années 70 et 80 en anglais
  • Un film ? J’ai envie de voir/revoir :
  • Avec mon enfant nous avons commencé à voir ensemble la saga Star Wars ;)
  • Ce que j’ai envie de faire ?
  • Retourner à mon atelier

5 – Muriel Monserisier

Artiste confinée invitée sur ces pages du site

muriel-monserisier.fr

Un peu de poésie, un peu d’ironie au milieu de cette pandémie ? C’est le moment de partager beaucoup de couleur et de la bonne humeur, porter un autre regard sur ce qui nous entoure.

En ces temps de confinement :

  • Qu’est-ce que j’ai envie de lire en ce moment ?
  • L’oiseau bleu de Maurice Maeterli
  • Qu’est ce que j’ai envie d’écouter ?
  • the 1975
  • Un film ? J’ai envie de voir/revoir :
  • Mon chien Stupide
  • Ce que j’ai envie de faire ?
  • vivre

6 – Collectif 1001

Artiste confinée invitée sur ces pages du site

1001leblog

Dans la langue française « 1001 » signifie beaucoup. A compter de ce nombre, on ne parle plus d’unité mais de quantité, l’indéterminé remplace le défini.

En juin 2005, Corine Kleck et Véronique Moser entreprennent d’éprouver les limites quantitatives et qualitatives de cet étalon de mesure abstrait et variable.
Elles élaborent une règle du jeu – composée de mille et un caractères bien sûr – qui précise les principes établis par le « 1001 » et l’envoient par courrier électronique à 1001 destinataires.
Depuis ces deux artistes comptent…
…Elles comptent tout, de toutes les manières, sous toutes les formes. Elles comptent les objets, les gestes, les faits. Plus écolières que comptables, le quotidien est leur terrain de jeu, l’ordinaire leur matériau.
Tout devient prétexte à imaginer des déclinaisons variées qui empruntent à toutes les disciplines : dessin, cuisine, impression, installation, couture, objet, photographie, texte ….
Leur pratique se situe toujours dans un univers ludique où se mêlent légèreté distraction et humour. Sous couvert d’une apparente joyeuse désinvolture, elles nous invitent à bousculer les règles, à décaler nos repères et à regarder le monde sous d’autres angles.

images Voir la vie en rose, En mai fait ce qu’il te plait
Écouter la forêt qui pousse plutôt que l’arbre qui tombe F.Hegel

En ces temps de confinement :

  • Qu’est-ce que j’ai envie de lire en ce moment ?
  • « Les origines du totalitarisme » Hannah Arendt
  • Qu’est ce j’ai envie d’écouter ?
  • « Ma liberté » Georges Moustaki
  • Un film ? J’ai envie de voir/revoir :
  • « La grande évasion » de John Sturges
  • Ce que j’ai envie de faire ?
  • gambader librement