Michel Lauricella

dessin, graphite

Michel Lauricella

oct. 2016 : expo collective à la Fondation Taylor
nov. 2016 : expo collective « Bobo Portraits » Galerie P. Gelot
mai 2016 : expo collective à la Fabrica114, « Flore »
2015 : expo collective au MEAM de Barcelone
mars 2015 : exposition collective à la Fabrica 114, « oiseaux »
nov. 2014 : exposition « morpho, dessins originaux » Galerie P. Gelot
mai 2014 : exposition collective à la Fabrica114, « sexe »

« morpho » anatomie artistique. Ed Eyrolles 2014
« carnet morpho » Ed Points de suspension 2015
« de lignes en ligne ». Collectif. Ed Eyrolles 2015

 

Volonté d’embrasser le monde, de ralentir notre lent glissement hors de lui, et la certitude de l’échec d’une telle entreprise : sensation vertigineuse, d’émiettement de soi. Scandale d’une mémoire défaillante, d’une perte incalculable et irrémédiable dans les dédales de nos connexions neuronales.

J’aime dessiner dans de petits carnets. Véritables ateliers ambulants, ils m’apprennent qui je suis, ce que je vois, ce que je retiens du monde. J’y cartographie mes déplacements et rends compte du glissement de ma pensée, de son évolution au fil des années.

 

Share This